Alles onder controle ? Dan loopt alles gesmeerd !

Quatre fois celle d'une carte postale: telle est la surface de contact entre votre voiture et la chaussée...
Une petite superficie qui doit néanmoins assurer une tenue de route et une adhérence idéales par tous les temps. Autant de bonnes raisons de contrôler minutieusement vos pneus.

 

      

      

 

1. Vérifiez la profondeur des rainures de vos pneus.
Dès 3 mm de profondeur (38 % d'épaisseur de gomme restante), le volume d'eau drainé par la sculpture est réduit de 76 % ! Les capacités d'adhérence s'en trouvent amoindries et il en résulte un risque de dérapage. La profondeur
minimale légale de 1,6 mm est indiquée par des petites bosses au fond des rainures, c'est ce qu'on appelle les "témoins d'usure".
Ils sont renseignés par les lettres "TWI" figurant en haut sur la partie latérale. N'attendez pas que les sculptures aient une profondeur de 1,6 mm; faites-les vérifier régulièrement par votre revendeur.

 

2. Contrôlez régulièrement la pression de vos pneus.
En cas de pression trop faible, votre pneu perd toutes ses qualités. Il résiste moins bien à la charge totale qu'il peut normalement supporter, aux différentes vitesses et aux conditions pénibles auxquelles il est soumis. Il convient dès lors d'en contrôler très régulièrement la pression. En ne respectant pas la pression recommandée, vous
mettez en péril l'équilibre technique de votre véhicule et donc votre sécurité. Par ailleurs, en faisant chauffer vos pneus, vous endommagez leur structure. Conduire avec une pression de pneu trop faible fait grimper la consommation de carburant mais augmente également le risque de crevaison.

  

3. Faites attention à l'état général de vos pneus.

Vous pouvez endommager vos pneus en roulant sur des objets tranchants ou en heurtant brutalement la bordure d'un trottoir. Ces détériorations ne sont certes pas toujours visibles, mais elles peuvent présenter un danger potentiel. Ainsi, un pneu endommagé peut, dans le pire des cas, éclater. Faites donc contrôler régulièrement
l'état de vos pneus ainsi que celui des jantes et des valves. 

 
4. Faites toujours monter des pneus identiques sur un même axe.
L'idéal est de rouler avec quatre pneus du même type ou, à tout le moins, avec le même type de pneus sur un axe. Ainsi, sur un même essieu, les pneus doivent être identiques du point de vue des dimensions, de la catégorie d'utilisation (ex. : route, neige, tous terrains...), de la structure, de l'indice de vitesse et de l'indice de charge.

 
5. Faites vérifier le parallélisme et l'équilibrage des roues.
Un problème de parallélisme peut nuire à la tenue de route du véhicule et provoquer une usure irrégulière des pneus. Celle-ci modifie la surface de contact et réduit par conséquent l'adhérence sur sol mouillé.